Communication et Action Publique Internationales

  1. Le Master Communication et Action Publique internationale est un Master qui s’inscrit dans le cadre général des Etudes Internationales dispensées à l’IRIC, spécialisé cependant sur les politiques publiques et les différentes stratégies de leur mise en œuvre et évaluation. Il met à la disposition des étudiants, les techniques efficaces et la technologie nécessaires afin d’acquérir avec efficience, les outils et les savoir-faire les plus appropriés pour donner du sens à l’action des différents acteurs qui opèrent dans l’univers international.

 

  1. Ce Master est logé à l’IRIC, au Département de Politique internationale qui en assure le suivi, sous la supervision de la Direction de l’Institut, à travers la Direction des Etudes, le Chef du Département de Politique internationale et un coordonnateur. Le Master Communication et Action Publique internationale, comme tous les Masters de l’IRIC, n’est pas un Master autonome donnant lieu à un diplôme universitaire autonome. Il est une déclinaison du Master en Relations internationales de l’IRIC, avec seulement une mention spécifique Communication et Action Publique internationale.

 

  1. Comité Scientifique du Master

 

  • le Directeur de l’IRIC ;
  • le Directeur Adjoint chargé des Etudes ;
  • le Chef du Département de Politique internationale ;
  • les enseignants membres du Département.
  1. Opportunité socio-économique

La mondialisation dont la problématique s’articule autour de l’internationalisation des problèmes et solutions divers, de l’apparition des nouveaux acteurs dans l’espace public international autres que les acteurs classiques, des transformations modernes de la souveraineté, résultats des dynamiques de regroupements communautaires, d’intégration régionale, ainsi que le nombre croissant des projets internationaux créent un besoin impératif d’adapter les sources, les techniques et les moyens d’action à la complexité de l’espace public africain et international. Par ailleurs, les Etats, les organisations internationales publiques ou privées, émettent de plus en plus des informations qui ne sont plus seulement disponibles dans les espaces nationaux ou de compétence, mais aussi, et surtout, dans la sphère internationale. Ils ont ainsi  pour ambition de ce fait même, de produire, de convaincre, de donner à leurs différents publics ou clients, des produits ou services qui répondent le mieux à leurs attentes.

 

L’enjeu d’une telle formation est double : d’une part le master envisage de fournir un ensemble de techniques et technologies  aux futurs professionnels de la communication et de l’action publique des organisations dans une acception large. Il ambitionne de prendre en compte et d’utiliser les multiples et différents outils provenant de la révolution des Nouvelles Techniques de la Communication dans le domaine de la compréhension, la diffusion, la mise en œuvre et l’évaluation des politiques publiques et grands programmes internationaux. D’autre part, le master envisage  de, former une catégorie de femmes et d’hommes susceptibles de saisir et comprendre les  multiples usages et fonctionnements des différents outils utilisés dans le monde des nouvelles techniques de la communication, de définir la cible à laquelle ladite communication est adressée, de même que de savoir définir une stratégie ciblée par un plan  de communication qui sache prendre en compte non seulement la spécificité de l’action publique internationale, mais aussi, celle des multiples et différents acteurs, « entrepreneurs politiques » des politiques publiques internationales.

 

L’attrait du Master

 

Le Master est attractif pour les raisons suivantes :

  • le prestige et la renommée de son institution d’accueil.
  • son caractère résolument novateur et innovant dans le champ des Masters existants dans l’environnement national, africain et international et
  • une méthode pédagogique qui se fonde sur une base théorique inspirée des axes heuristiques de la science politique et des sciences de la communication, des relations internationales croisées à l’analyse des politiques publiques. De plus, cette méthode est tournée vers la pratique professionnelle tant dans l’organisation des unités d’enseignement, de l’intervention des professionnels, mais aussi avec une coopération soutenue avec les différents acteurs institutionnalisés de l’action publique internationale : OI, OING, Communauté d’Etats ou par l’immersion des étudiants pendant leurs formations dans les grands programmes internationaux, et nationaux avec une dimension internationale.
  • Par ces atouts susvisés qui conforte sa position de programme à la fois professionnel et porteur de plusieurs opportunités pour les étudiants.
  • Un corps enseignant compétent, diversifié et ouvert sur l’international.

 

 

  1. Opportunité systémique

 

  • En tant que programme singulier dans l’espace académique international, le Master Communication et Action Publique internationale de l’IRIC augmente les opportunités de recrutement des étudiants dans un contexte éminemment concurrentiel dans la Sous-région, en Afrique, et dans le monde.

 

  • Le Master collabore avec les Départements de Coopération internationale, de Droit International, et les centres de recherche en la matière des Facultés des Sciences Juridiques et Politiques des Universités camerounaises et dans le monde et avec des organisations telles que l’UNESCO, CAFRAD, HCR, PAM, Croix-Rouge, AFD, et des ministères techniques au Cameroun et à l’étranger.

 

  • Opportunité institutionnelle

 

Le Master CAPI, le seul sur ce terrain de l’Université camerounaise complète l’offre de formation à l’IRIC et à l’Université de Yaoundé II et est une opportunité de maîtrise des politiques publiques nationales et internationales.

 

Dans sa démarche, l’offre de formation est stratégiquement pertinente, en cohérence avec la volonté de maîtriser les instruments de l’action publique et des stratégies de leur mise en œuvre et évaluation.

 

  1. Finalité, buts et objectifs du Master

 

Le Master CAPI se déroule sur quatre semestres et est conçu pour un large public, hommes et femmes titulaires au moins de la Licence dans les différentes disciplines que sont : les sciences juridiques et politiques,  les sciences sociales, les sciences économiques, les lettres et sciences humaines, les sciences et techniques de l’information et de la communication. Il est ouvert à tout professionnel désirant s’investir ou se ré investir dans une formation diplômante à dimension internationale.

 

Le Master CAPI ouvre un éventail de débouchés à ses étudiants. A titre d’exemple, l’on peut citer les fonctions telles que celles de responsables des services de Coopération dans des ministères donc l’action est tournées vers l’international ; de responsables de communications des administrations des entreprises multinationales et autres organisations internationales ; journalistes spécialisées dans les questions internationales ; managers de l’événementiel international ;  responsables des relations publiques des grands programmes nationaux ou internationaux ; ou encore responsables des questions de l’urgence et de l’humanitaire.

 

  1. Compétences recherchées

 

Le titulaire du Master CAPI devra être un expert des politiques publiques, de la communication des politiques publiques, du montage des projets et de leur évaluation.

 

  • Méthodes et Techniques d’apprentissage

 

  • Cours magistral ;
  • Séminaires ;
  • Exposés ;
  • Travail personnel de l’étudiant avec fiches de lecture sur la base des supports documentaires donnés par l’enseignant ;
  • Stages pratiques et professionnels ;
  • Visites et voyages d’études ;
  • Conférences d’actualité

 

  1. Mode d’évaluation pédagogique

 

  • Contrôle continu ;
  • notation d’exposés ;
  • assiduité et la participation active aux enseignements
  • examens semestriels ;
  • rattrapage, le cas échéant ;
  • le rapport de stage ;
  • la soutenance du mémoire du jury.

 

  1. Durée de la formation: 4 semestres

 

  1. Organisation pédagogique 

 

Le Département assure la coordination des Masters selon les modalités fixées par la Direction et mises en œuvre par le Chef du Département, le coordonnateur et les enseignants membres du Département et le Secrétariat.

 

Description des Unités d’Enseignements

 

Le programme comporte 15 UE soit 8 pour le Master 1 et 7 pour le Master 2. Cette différence s’explique par le souci de laisser une marge de temps plus grande pour le stage et la recherche en Master 2. L’UE 101 a pour finalité de donner à tous les apprenants les fondamentaux les contours des politiques publiques et l’action publique internationale. Les UE 102, 103 et 104 visent à approfondir chez les apprenants les connaissances spécifiques dans le domaine de la communication et des politiques publiques. Les unités d’enseignement 105, 106, 204, majoritairement dispensées par des professionnels met l’étudiant en face des réalités professionnels et des problèmes qui peuvent être spécifiques au métier ou dans leur domaine d’expertise. Les UE du troisième et quatrième semestre privilégient l’acquisition des savoir-faire.

 

  • Conditions d’admission

 

Le Master est ouvert aux titulaires d’un diplôme de Licence en sciences sociales et humaines ayant passé avec succès les épreuves écrites et orales.

 

 

  • Le Master a un effectif annuel de 35 étudiants en Master 1 et 35 en Master 2.

 

  1. Les apprenants du Master sont ressortissants du Cameroun, des autres Etats de la CEMAC, du reste de l’Afrique voire du reste du monde.

 

Méthode d’estimation de la base horaire

 

La méthode actuellement utilisée est assise sur les prescriptions de la Directive CEMAC relative au LMD.

  1. Ressources

 

  • Ressources humaines

 

Le Master est animé par des enseignants permanents de l’IRIC (11), des enseignants associés venant d’autres universités du Cameroun et de l’extérieur, et des vacataires recrutés localement. Le corps enseignant comporte des enseignants de rang magistral, des chargés de cours, des assistants et des professionnels (Magistrats, Avocats, experts juridiques divers).

 

  • Coût de la formation

 

Le coût du Master est de 50.000 FCFA pour les étudiants réguliers ressortissants de la CEMAC, de 500.000FCFA pour les travailleurs locaux et 1.000.000FCFA pour les étrangers hors CEMAC.

 

Le Responsable

Jean-Emmanuel PONDI
Jean-Emmanuel PONDI